Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

x Fermer

Alphaville

Une étrange aventure de Lemmy Caution

mardi 07 mars 2017 à 19h00
Alphaville

Film de Jean-Luc Godard. Avec Eddie Constantine, Anna Karina, Akim Tamiroff. France, 1965. Vidéoprojection, noir et blanc. Durée : 1h39

Ce film d’anticipation repose sur l’idée que le futur est déjà présent. Un savant fou, le professeur von Braun, a mis au point Alpha 60, ordinateur central qui contrôle tout. Chaque jour, Le Figaro-Pravda publie la liste des mots prohibés − toujours des termes liés aux sentiments humains. Lemmy Caution (Eddie Constantine), venu à Alphaville pour supprimer l’ordinateur central, est arrêté et condamné à mort…

Un film d’aventure qui est aussi une critique de la technique et de ses usages politiques ainsi qu’une réflexion sur la langue et son contrôle - plus on appauvrit une langue, mieux on annihile les gens. Le noir et blanc participe du climat anxiogène du récit, tout comme les architectures glacées de la Maison de la Radio, (tout juste inaugurée alors), et du siège social Esso à La Défense (démoli depuis).

Avec le récent Adieu au langage (2014), nous comprenons peut-être autrement Alphaville, étape essentielle dans la carrière d’un cinéaste majeur.

Invité : Thierry Jousse, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, coproducteur de Easy Tempo sur France-Musique, et réalisateur.

Th. Paquot : « Jamais Anna Karina n’a été aussi amoureusement photographiée alors même qu’elle quittait Jean-Luc Godard, tout comme Gala avait laissé Paul Eluard : aussi ce dernier rédigea Capitale de la douleur, livre-compagnon de Lemmy Caution… »

INCRIPTION

Accueil

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Inscription obligatoire, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.