Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

x Fermer

Territoires mobiles

Rencontres architecture & littérature

A écouter !
architecture & litterature

Pour la 3e année consécutive, la Cité convie architectes et écrivains à s’entretenir de leurs pratiques respectives et des croisements qu’ils établissent entre elles. Cette année, ils dialogueront autour de la question des «Territoires mobiles», esquissant ainsi des pistes de réflexion susceptibles d’introduire à l’exposition Circuler. Ville, mobilité et architecture.



Vendredi 9 mars à 19h


Rencontre entre Jean-Marie Duthilleul, architecte-ingénieur, et Joy Sorman, auteur notamment de L’inhabitable et de Paris Gare du Nord, animée par Philippe Trétiack, ELLE et Beaux Arts magazine.



Vendredi 16 mars à 19h

Rencontre entre Alexandre Chemetoff, architecte, urbaniste et paysagiste, et Jean-Christophe Bailly, auteur notamment de Le dépaysement. Voyages en France (prix Décembre 2011), animée par François Chaslin, Métropolitains, France Culture.




Biographies

Jean-Marie Duthilleul
Né en 1952, il est architecte (École de Paris La Seine) et ingénieur (École polytechnique et École nationale des ponts et chaussées). En 1977, il s’investit sur le sujet de la ville en intégrant l’équipe du secrétariat des villes nouvelles et en 1983, il prend en charge la gestion des grands projets de l'État à Paris. En 1986, les dirigeants de la SNCF l’appellent pour structurer un atelier d’architecture. Avec Étienne Tricaud, il jette alors les bases théoriques de la conception des grandes gares contemporaines, qu’il perçoit comme des territoires nécessitant une double approche, urbaine et architecturale. Lauréat en 1997 du concours international pour la gare TGV de Séoul, il crée, avec Étienne Tricaud, dans le groupe SNCF, l’agence AREP, équipe pluridisciplinaire qui s’investit dans la création de nombreuses gares et dans l’aménagement urbain qui en découle, tant en France qu’à l’étranger. Jean-Marie Duthilleul a participé à la consultation du « Grand Pari(s) » dans l’équipe réunie autour de Jean Nouvel. Il est par ailleurs chargé depuis février 2010 de présider le comité d’orientation du Plan Campus lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
La Cité de l’architecture & du patrimoine lui a confié le commissariat de l’exposition Circuler. Quand nos mouvements façonnent les villes" qui ouvrira ses portes en avril 2012.

Joy Sorman
Née en 1973, elle est écrivain et journaliste. Elle signe un premier roman manifeste pour un féminisme viril, Boys, Boys, Boys, chez Gallimard (2005) et qui remporte la même année, le prix de Flore. Son deuxième livre chez le même éditeur, Du Bruit (2007), est consacré au groupe de rap NTM, elle poursuit avec Gros œuvre (2009). C’est aux éditions Alternatives qu’elle signe L'Inhabitable (2011), avec Éric Lapierre et Paris Gare du Nord (2011). Pour celui-ci, Joy Sorman s'installe une semaine gare du Nord, pour voir. Sans jamais monter dans un train, un RER ou un métro, elle observe la gare à toutes les heures de la journée. Elle en rapporte ce récit, écrit sur le vif, d'une semaine passée là où d'ordinaire on ne s'arrête pas.

Alexandre Chemetoff
Né en 1950, il fonde en 1983 le Bureau des Paysages, une structure constituée d’architectes, de paysagistes et d’urbanistes, puis en 2008, Alexandre Chemetoff & Associés. Il a choisi de pratiquer son activité d’architecte d’une manière ouverte et libre, en refusant les limites et les frontières entre les disciplines : un art polytechnique qui s’occuperait de tout en adoptant une attitude relative. Il conçoit la pratique de son métier comme un engagement dans le monde. Parmi ses réalisations, on lui doit la métamorphose de l’île de Nantes (2000/2010), ou encore des projets d’espaces publics, comme le Jardin des Bambous du parc de la Villette (1987), l’aménagement des rives de Meurthe
à Nancy (1989) ou le Parc Paul-Mistral à Grenoble (2008). Il a obtenu le Grand Prix de l’Urbanisme en 2000, et le Grand prix national des ÉcoQuartiers pour l’aménagement du plateau de Haye, à Nancy, en 2011.

Jean-Christophe Bailly
Né en 1949, il enseigne l'histoire du paysage à l'École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois. On le dit tour à tour écrivain, poète, dramaturge, essayiste, bien qu’il ne le revendique pas. Il publie de nombreux textes et interventions sur l’architecture, l’histoire de l’art, l’urbanisme.
« Le sujet de ce livre est la France. Le but est de comprendre ce que ce mot désigne aujourd’hui et s’il est juste qu’il désigne quelque chose qui, par définition, n’existerait pas ailleurs. » Ainsi commence son ouvrage, Le Dépaysement. Voyages en France, Seuil (2011). L’ouvrage n’est pas un essai, mais le récit de trois ans de parcours du territoire, prélevant du paysage, sur le motif, les éléments possible d’une réponse à la question de l’identité posée en liminaire.

En savoir plus

Cité de l'architecture et du patrimoine
Auditorium de la Cité
7, avenue Albert de Mun
75016 Paris

M° Trocadéro

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Dates

A écouter !

A écouter !