Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

Images

x Fermer

Le parc Al-Azhar du Caire

et la revitalisation du quartier de Darb Al-Ahmar

lundi 05 mai 2014 à 19h00
Parc Al Azhar

Avec Christophe Bouleau, architecte du patrimoine, Trust Aga Khan pour la Culture (Programme Villes Historiques)

Modérateur : Chéhrazade Nafa, architecte, enseignante à l'Ecole de Chaillot et à l'Ecole nationale supérieure d'architecture et du paysage de Lille

Initié en 1992, le programme "Villes Historiques" du Trust Aga Khan pour la Culture a pour ambition de conserver et réutiliser les édifices et les espaces publics dans les villes historiques du monde islamique. Ce programme comprend un ensemble de projets patrimoniaux et urbains qui poursuivent l’objectif de restaurer et réhabiliter le bâti ancien et les espaces publics afin de favoriser un développement social, économique et culturel en améliorant les conditions de vie des populations.

Parmi les activités réalisées par le programme "Villes Historiques", le programme mené au Caire depuis 1996, comprenant la création du parc Al-Azhar et la revitalisation du quartier de Darb Al-Ahmar illustre, par sa dimension et la variété des projets suivis, la démarche de développement intégré qui lie étroitement les problématiques de la réhabilitation physique du bâti au développement. Les activés réalisées ont porté sur l’enceinte médiévale fortifiée et les monuments, l’espace public, le logement et les réseaux d’infrastructure, associés à des activités sociales dans les domaines de la santé, l’éducation, la formation professionnelle et la micro finance.

Les activités conduites au Caire ont ainsi constitué un laboratoire de mise au point des méthodes de revitalisation d’ensembles urbains privés en déclin, en montrant comment la réhabilitation culturelle peut agir comme catalyse du développement et permet de développer des modèles de restauration urbaine dans des villes historiques. Nombreuses sont les solutions préalablement mises au point par le Trust qui ont été testées avec comme objectif d’être ensuite répliquées, dans un souci de durabilité. Après les campagnes de restauration, la réutilisation adaptée des sites réhabilités, la mise en place d’institutions durables de gestion, ainsi que la formation des cadres et techniciens locaux permettent de pérenniser l’intervention.

Christophe Bouleau détient un master du Département d’architecture à l’Ecole Polythechnique Fédérale de Lausanne et un diplôme de spécialisation en restauration du patrimoine du Centre des Hautes Etudes de Chaillot à Paris. Sa carrière a commencé par des restaurations de monuments historiques en France et en Italie et par des missions à Singapour et en Malaisie. Par la suite, il a entrepris des études et réalisations de conservation archéologique au Mexique et en Egypte. Depuis 2001, il travaille auprès du Programme des Villes Historiques de l’Aga Khan Trust for Culture en tant qu’architecte-restaurateur basé au Caire et chargé du programme de restauration du quartier de Darb al-Ahmar. Il a aussi contribué à la mise en place et au suivi de projets à Damas et Alep en Syrie. Depuis 2008, en tant que Chef de Projet-Restauration, il supervise à partir du siège du Trust à Genève des programmes de restauration et de réhabilitation en Afrique de l’Ouest (programme de réhabilitation de l’architecture en terre) et fournit des conseils et du suivi en réhabilitation et réutilisation d’édifices historiques à plusieurs agences de l’Aga Khan Development Network au Canada et en Inde.

Cette conférence est organisée en marge de l'exposition "5 projets pour un monde responsable. Prix Aga Khan d'Architecture 2013", présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine du 26 mars au 12 mai 2014.

En savoir plus

Auditorium
accès par le 7 avenue Albert de Mun, Paris 16e

Inscription obligatoire, entrée libre dans la limite des places disponibles
Formulaire d'inscription accessible en bas de page