Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

x Fermer

AJAP 2016

Les Albums des jeunes architectes et paysagistes

mercredi 01 mars 2017 - dimanche 09 avril 2017
AJAP 2016

Ces Albums, les « Ajap », sont un concours biennal organisé par le ministère de la Culture et de la Communication. Ils distinguent des jeunes architectes et paysagistes européens de moins de 35 ans, ayant réalisé un projet ou participé à un concours en France. L’exposition présente le travail des vingt équipes constituant la promotion 2016.

Quinze architectes et cinq paysagistes. Le palmarès des Ajap est bien plus qu’un état des lieux, il donne le pouls de la jeune création contemporaine. Chaque session est l’occasion de reformuler les questions sur l’architecture, l’urbanisme et le paysage. En tant qu’architectes ou en tant que paysagistes, sans frontière disciplinaire aucune, les jeunes lauréats veulent en effet intervenir sur l’espace urbain. Sortir du cadre du projet commandé stricto sensu pour élargir la réflexion à la question de la ville et de l’espace public, et ce à toutes les échelles, celle d’une métropole comme celle d’un village.

Issus d’horizons différents, ces jeunes créateurs ne sont pas tous groupés dans le bassin du Grand Paris, ils opèrent depuis leurs bases régionales (Douarnenez, Toulouse, Amiens, Montigny-lès-Metz, Nancy, Grand-Fayt, Marseille). Cette promotion 2016 refuse aussi bien la table rase, complètement dépassée, que la rupture, pour affirmer sa modernité ; a contrario, elle considère que l’existant constitue une véritable force. Il faut souligner que certains de ces architectes ont tenu à parfaire leurs connaissances en suivant le cursus de l’École de Chaillot.

Autre évolution notoire, la propension de ces équipes indépendantes à se constituer « en collectif ». On se souvient que la promotion précédente (session 2014) a conçu la scénographie du Pavillon français à la biennale de Venise 2016. Fort de cette expérience, le collectif Ajap 14 signe aujourd’hui la scénographie de l’exposition itinérante des Albums 2016. Dans une démarche collective encore, six équipes de la nouvelle promotion ont répondu, cette fois, au programme de reconquête de la « petite ceinture » parisienne, l’un des sujets lancés par la Ville. Autant dire que ce « déjà-là » amène les vingt « maîtres d’oeuvre tout terrain », comme les surnomme Karine Dana, commissaire de l’exposition, à reconsidérer le territoire urbain. À l’enrichir.

ACCES

45 av. du président Wilson
Galerie basse des expositions temporaires
Entrée libre