Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

Images

x Fermer

Soirée-débat inaugurale de la Plateforme de la création architecturale, saison 2 - 2017

Andrés Jaque versus Odile Decq

jeudi 13 avril 2017 [19h00 - 23h45]
Duo Jaque -Decq

Débat modérée par Emmanuelle Chiappone-Piriou

Odile Decq
Odile Decq entame ses études d’architecture en 1973 à Rennes et les poursuit à Paris, à l’Unité pédagogique n°6. Diplômée en 1978, elle obtient en 1979 un DESS d’urbanisme et d’aménagement à l’Institut d’études politiques de Paris. En 1980, elle ouvre, avec Benoît Cornette, diplômé en médecine puis en architecture, l’agence ODBC (Odile Decq Benoît Cornette), qui conservera ce nom après la mort accidentelle de Benoît Cornette en 1998. Après avoir enseigné notamment à l’École spéciale d’architecture à Paris de 1992 à 2007, Odile Decq en prend la direction à partir d’avril 2007, jusqu’en 2012. En 2013, l’agence prend le nom de Studio Odile Decq. En 2014, à Lyon, Odile Decq crée sa propre structure d’enseignement : Confluence, Institut pour l’innovation et les stratégies créatives en architecture.
Odile Decq Benoît Cornette remportent le Lion d’or de la Biennale d’architecture de Venise en 1996.
Odile Decq est élue créatrice de l’année 2013 au Salon Maison et Objet.
Réalisations récentes
• Le Cargo, immeuble de bureaux, incubateur de start-up, boulevard Macdonald, Paris XIXe, 2016 • Résidence Saint-Ange, atelier-résidence d’artiste, Seyssins, Isère, 2011-2015. Blueprint Award (Grande-Bretagne) 2015, catégorie « Best non public residential project », Prix national de la construction bois 2016, catégorie logements individuels > 120 m2 • MACRo, musée d’art contemporain de Rome, implanté sur le site des anciennes brasseries Peroni (fin du XIXe siècle), 2001-2010. Andrés Jaque
Diplômé de l’École technique supérieure d’architecture de Madrid en 1998, il reçoit le prix Tessenow Stipendiat, à Hambourg, de la fondation allemande Alfred Toepfer Stiftung F.V.S., décerné aux étudiants en architecture. Chercheur résident de cette fondation jusqu’en 2000 à Berlin et à Dresde, il crée alors l’agence Andrés Jaque Arquitectos. En 2003, il lance l’Oficina de Innovación Política/Office for Political Innovation, atelier pluridisciplinaire ancré à Madrid et à New York, qui conçoit l’architecture « comme une activité politique et non pas idéologique » et produit des « assemblages durables » à partir d’éléments issus de la diversité de la vie quotidienne.
Lion d’argent de la XIVe Biennale d’architecture de Venise en 2014.
Prix Friederick Kiesler d’architecture et d’art en 2016. Réalisations récentes
• Cosmo, structure temporaire de filtration d’eau installée dans la cour du MoMA PS1, New York, projet lauréat du Young Architect Program 2015 • Escaravox, structure théâtrale mobile fabriquée à partir de rampes d’aspersion utilisées en agriculture, développant des espaces scéniques, aires de jeux, de repos, ombrières, et intégrant gradins mobiles, écrans, micros, haut-parleurs, éclairages, place du Matadero, Madrid, 2012 • « House in Never Never Land », maison individuelle, Ibiza, 2009.