Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

x Fermer

Organisation

La formation est constituée d’un tronc commun (94% des enseignements) et de deux options (6%) : « Édifice, monument » et « Ville, territoire ».
Le cursus est organisé en quatre semestres sur deux années universitaires selon un calendrier fixé chaque année.

Le tronc commun couvre la totalité des enseignements de la 1ère année et une grande partie des enseignements de la 2ème année. Les enseignements sont regroupés en unités d’enseignements (UE). Une mise en situation professionnelle (MSP) équivalente à quatre mois de travail à plein temps doit également être validée dans la formation.
 
L’enseignement est dispensé sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés, de visites, d’examens ou de loges.

A chaque session sont organisés en 1ère année un voyage de découverte et deux journées d’études thématiques et en 2ème année un atelier de projet long sur site. Ils sont obligatoires. Ces activités peuvent être organisées, exceptionnellement, en dehors des lundis et mardis.

Le cursus est composé de 16 UE, dont 12 de tronc commun (avec la MSP) et 2 par option. La validation des UE se fait par des exercices et/ou examens. Les modalités de contrôle des connaissances et leur validation par le jury de fin d’année figurent dans le règlement des études.

Le DSA est un diplôme du ministère de la culture et de la communication. A ce titre, il est positionné à un niveau post-master.
Son organisation en Unités d’enseignement (UE) et sa valorisation en ECTS permettent la mobilité des étudiants à travers l’espace européen de l’enseignement supérieur.

A chaque UE est affecté un certain nombre de points de crédits, qui traduit la quantité de temps moyenne que cette UE demande à l’étudiant proportionnellement à l’ensemble du cursus. Le calcul des points ECTS prend en compte la durée des cours et le temps de travail personnel passé. Ces points sont attribués à l’étudiant lorsqu’il a validé l’UE selon les modalités prévues dans le cursus. Le DSA est équivalent à 120 ECTS.

Tronc commun et options

Le tronc commun permet au futur architecte intervenant sur le patrimoine de mettre hors de danger un édifice en péril et de se familiariser avec les études urbaines. Il comprend aussi tous les apports théoriques préalables aux exercices d’interventions pérennes sur les édifices et les territoires.

Les élèves doivent choisir une des deux options du DSA mention « Architecture et patrimoine » : option « Édifice, monument », ou option « Ville, territoire ». Chacune de ces deux options représentent 6% de l’enseignement du DSA sur deux ans.
L’option est la mise en pratique de ces interventions dans les deux champs « Édifice, monument » et « Ville, territoire ».

Validation des enseignements

Le contrôle des connaissances se fait par contrôle continu ou examen terminal, selon un calendrier des exercices et examens fixé en début d’année. Le rendu des exercices et la présence aux examens sont obligatoires, Les élèves qui ont validé la totalité des UE de première année sont autorisés à s’inscrire en 2ème année. Ils devront choisir en fin de 1ère année l’option qu’ils suivront au cours de la 2ème année. En cas de redoublement d’une ou de plusieurs UE, les élèves concernés seront inscrits à ces UE non validées et devront les avoir obtenues, avant de pouvoir poursuivre le cursus de 2ème année, ou obtenir le diplôme.

Équipe enseignante

L’encadrement pédagogique est entièrement assuré par des professionnels et spécialistes reconnus du secteur : architectes et urbanistes de l’État, architectes en chef des monuments historiques, architectes en activité libérale, conservateurs du patrimoine, ingénieurs spécialisés. Ils participent pour une part très importante à la réalisation du cursus. Par ailleurs, l’École fait appel à des universitaires et des chercheurs qui font bénéficier les élèves de leurs centres d’intérêt et de recherche sur l’histoire de l’architecture et les techniques constructives. Enfin, des représentants des institutions en charge du patrimoine complètent la formation en explicitant les politiques publiques et la législation concernant le patrimoine. Ils peuvent être appuyés, ponctuellement, par d’autres intervenants.

Ouverture vers d'autres formations

L'habilitation du diplôme à un niveau post-master a permis de clarifier son positionnement dans le système des diplômes européens. Ce nouveau positionnement permet à la formation de s'ouvrir vers d'autres formations similaires en Europe, de développer des liens et mettre en place les bases d'échanges futurs.
L'Ecole adhère à l'AEEA (Association européenne des écoles d'architecture) et en particulier à son sous-réseau patrimoine.

Législation

L'organisation du DSA est régie par l'arrêté du 20 juillet 2005 relatif à l'organisation des diplômes de spécialisation et d'approfondissement en architecture.