Accéder au site mobile

Cité de l'architecture et du patrimoine

x Fermer

Public concerné

La formation s’adresse à des architectes qui souhaitent exercer des missions de maîtrise d’œuvre sur des chantiers de restauration et de création en milieu ancien, ainsi qu’à ceux qui seront chargés d’études urbaines en milieu patrimonial. Son enseignement représente une préparation pertinente pour le concours d’Architecte en chef des Monuments historiques (ACMH) et celui d’Architecte et urbaniste de l’État (AUE), option « Patrimoine ». L'École de Chaillot en assure la formation post-concours, avec l’École des Ponts-Paris Tech.

Carrières

L’École forme sur une année civile environ 250 architectes spécialistes du patrimoine, dans le cadre du DSA. Ils exercent ensuite dans le secteur privé en tant que libéral ou comme salarié, dans les administrations d’État ou la fonction publique territoriale, au sein desquelles la connaissance du patrimoine et la maîtrise des opérations sur l'existant deviennent chaque jour plus nécessaires pour réussir l'aménagement des territoires.

Les diplômés de l’École de Chaillot sont regroupés au sein de l’Association des architectes du patrimoine (www.architectes-du-patrimoine.org). Celle-ci leur permet de suivre les activités de l’École et de porter les valeurs de son enseignement. Elle tient à jour la liste des diplômés. Elle a pour but de fédérer et d'animer le réseau des anciens élèves, de promouvoir leur savoir-faire touchant le patrimoine architectural, urbain et paysager, et de représenter leurs intérêts. Elle organise des voyages et des formations.

Les conditions d'inscription

La formation est ouverte aux architectes français ou étranger. La sélection se fait sur présentation d'un dossier d'œuvres et de croquis et par un entretien avec un jury composé d'enseignants de l'école, d'enseignants des ENSA et de professeurs d'université. Chaque promotion accueille environ 60 élèves.
Les modalités d'inscriptions sont disponibles sur le site au début du mois d'avril. La sélection a lieu en juin, et la rentrée début septembre.
Les droits d'inscription sont fixés chaque année par le ministère de la Culture et de la communication : ils s'élèvent à 984€ pour l'année 2014-15.